Prothésiste ongulaire : Conseils aux débutants 1

Publié le par Aquaria

Pour cet article j'ai décidé de parler d'un sujet important qui revient souvent avec mes élèves débutants voir même tous les jours. Cela vous permettra de comprendre quelques petits problèmes que vous pouvez rencontrer lorsque vous commencez votre apprentissage et vous fera gagner du temps. Cet article n'est en aucun cas fait pour juger mais bien pour vous aider à avancer. Sachez que personnellement je vois des situations très différentes, je ne juge jamais mais je ne peux rien faire pour les personnes qui ne sont pas prêtes à entendre et comprendre pourquoi elles bloquent sur les détails dont je vais parler.

On me pose des questions auxquels je réponds sans problème en formation, il faut encore être prêt pour entendre les réponses. Dans la majorité des cas les conseils sont suivis et les élèves avancent et réussissent dans le métier même très vite pour certaines.

Ces questions sont souvent les mêmes :

- Je vais pas assez vite comment faire ?

- Mes clientes ont des casses que faire ?

- Mes clientes ont des décollements ?

- Je ne trouve pas de cliente donc je ne peux pas m'entraîner je suis bloquée, tu as une idée ?

- Mes clientes se plaignent parce que je suis trop lente je ne sais pas comment réagir ?

- J'ai posté mes tarifs et on me dit que je suis trop cher ?

- Je fais de la pub mais je ne trouve pas plus de monde ?

- Je ne gagne pas assez d'argent pour avoir plus de produit peux tu me conseiller ?

...

Il y en a beaucoup encore mais si vous lisez ces questions vous remarquerez qu'il y a un problème, car une débutante qui se forment n'a pas de cliente mais des modèles. Selon moi c'est le premier problème et le principal problème. Je l'ai expliqué à beaucoup on ne parle de cliente que le jour ou on est déclaré avant se sont des modèles. 

Cliente ou modèle, quelle est la différence ?

Employer le bon mot pour désigner les modèles pour moi change beaucoup de choses.

Quand on pose sur cliente, on est donc déclaré et en temps que pro il est normal que la cliente s'attende à une prestation qui a un niveau au dessus d'une débutante qui se forme.

Quand on pose sur modèle, le modèle est là en connaissance de cause. Cela veut dire qu'un modèle logiquement ne choisit pas le type de pose. Je vous conseille lors de vos recherches de modèles de préciser pourquoi vous les recherchez ce qui leur évitera d'être déçue car elles sauront pourquoi elles viennent.

Cela est selon moi une des choses les plus importantes car utiliser le mot modèle fait comprendre que vous vous formez, que vous n'êtes donc pas encore ouverte et donc que vous ne pouvez pas être parfaite.

Donc à la questions suivantes, la réponse est facile...

J'ai de la casse et des décollements, que faire ?

Et bien continuez à vous entraînez pour vous corrigez, demandez de l'aide à vos formateurs qui sont là pour vous guidez. Mes élèves après leur base ont un suivi ou je continue de les aider et les corriger car il faut du temps pour être prêt à se déclarer cela ne se fait pas en quelques jours.

Donc si vous avez des modèles et qu'elles ont bien compris pourquoi elles venaient vous voir, elles comprendront aussi que vous avez besoin de temps et de pratique. D'où l'importance de ne pas dire que se sont des clientes car forcément là ça ne peut pas fonctionnait une cliente s'attend à une prestation et paie pour cela donc est en droit de demander un minimum de professionnalisme. ;-)

Je pense que vous comprenez maintenant l'importance de bien choisir ces mots. :-)

Je ne pose pas assez vite que faire ?

Je vois trop de personne me demander une formation rapidité alors qu'elles ne sont pas prêtes avec des bases qui ne sont pas acquises. Une formation rapidité est conçue pour vous aider et vous donner les astuces et conseils pour réaliser une pose plus rapidement mais cela ne peut fonctionnait que si vous avez un minimum d'expérience derrière vous car on ne peut pas gagner en temps si on est encore en pleins apprentissage des bases selon moi ce n'est pas compatible. Une fois les bases acquises et après un minimum d'expérience là c'est le moment si on voit que l'on stagne trop dans la durée de pose.

Aller plus vite en bâclant des étapes ne vous apportera que des problèmes, prenez le temps d'apprendre. Prenez le temps de vous entraîner.

De nouveau ici si vous cherchez bien des modèles vous n'aurez aucun problème pour que les personnes comprennent que vous vous formez et que forcément vous êtes plus longue et c'est normal.

J'ai posté mes tarifs, on me dit que je suis trop cher ?

On en revient au point de départ, quand on s'entraîne on cherche des modèles. Si on pose sur modèle on n'affiche pas de tarifs, pour moi c'est logique seul les personnes déclarées peuvent afficher leurs tarifs.

On va me dire si je ne demande pas de participation, je ne pourrai pas m'en sortir. Selon moi une participation ce n'est pas des tarifs, si je vois des montants détaillés pour les différentes poses se sont des tarifs donc on s'attend à un travail pro forcément la clientèle va être induise en erreur et va attendre le travail d'un pro.

C'est au final le même problème pour la pub, poster une annonce pour trouver des modèles ou pour trouver de la clientèle il va de soi que les annonces d'une pro ne ressembleront pas aux annonces d'une personne en apprentissage.

Mais alors comment faire pour avancer ?

Pour moi la solution est simple, il faut s'entraîner il n'y a pas de doute si on ne trouve pas de monde pour poser il n'y a pas beaucoup de solution à part s'entraîner sur main d'entraînement mais aussi et c'est le plus simple trouver des modèles à qui ont ne demande rien.

Je vous imagine derrière votre écran, vous allez me dire mais c'est pas possible je préfère encore avoir une fausse main sinon je vais perdre de l'argent pour les produits. Je dirai que c'est faux, posez sur fausse main va vous entraîner mais vous n'aurez pas certaines étapes importantes comme la prépa, vous allez utiliser du produit et ne serait pas payé donc selon votre façon de penser vous ne gagnez rien aussi. Donc quittes à ne pas être payé autant trouver des modèles gratuits qui certes ne vous donneront rien mais au moins vous permettront un entraînement de tout votre protocole et de la préparation de vrai ongles. De plus le vrai modèle par la suite deviendra peut être une future cliente qui elle même parlera de vous et vous fera gagner de la clientèle grâce au bouche à oreille.

Je sais que beaucoup d'entre vous se disent que c'est facile à dire pour moi, mais comme vous j'ai commencé un jour et je vous assure que je n'ai pas hésité un moment pour avancer. Je n'avais pas d'emploi et pourtant je l'ai compris que pour avancer soit on fonce soit on stagne pendant des années. 

Pour conclure, je ne dirai que "formez vous pour commencer, entraînez vous, faites ce qu'il faut pour avancer mais ne tournez pas en rond cela retardera juste le moment ou vous comprendrez que vous n'avez pas le choix si vous voulez réussir."

La prothésie ongulaire est un métier et un métier qui demande beaucoup de travail donc ne vous attendez pas à la facilité, courage à vous et ne baissez pas les bras. Au final, si vous regardez toutes ces questions, la même chose revient à chaque fois dans les réponses, il vous suffit de comprendre que vous êtes en apprentissage. Le jour ou vous serez pro vous en serez encore plus fier en voyant le travail accomplit pour votre réussite.

A bientôt

Publié dans Astuces et conseils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article